Annexe - Races

Toutes les informations relatives au roleplay : cette catégorie est destinée à mieux comprendre l'univers de Legendary et ses subtilités et de vous aider à construire des aventures !
Ankaa
La Terre Mère
Avatar de l’utilisateur
Ankaa

Element

Vocation
Assassin niveau 50
Race : Métisse

Pouvoir spécial
Pas de l'ombre

Alignement
Neutre

Péché capital
Orgueil

Personnage neutre

Navigation rapide
RèglementFactionsLoreReligionsArchétypesMétiersCarteBestiaireFAQCombats
Races
Humains
Image

Les humains sont polyvalents et très inventifs, mais ils ne disposent initialement pas de prédispositions à l'utilisation de la magie élémentaire. C'est un trait qui les différencie foncièrement des elfes.
C’est néanmoins une race remarquable, qui a toujours su s’adapter et évoluer à sa manière, sans l'aide des forces élémentaires.

Pour ne citer qu'un exemple, ce sont eux qui ont inventé les flèches draconiques qui permettent aujourd'hui de tenir les wyvernes loin des cités-états des plaines. Ce sont d'immenses traits, montés sur des balistes gigantesques, destinés à abattre des vouivres autour des villes.

Cette race a une espérance de vie très inférieure à celle des elfes, et cette longévité varie en fonction des conditions de vie, de la résistance de l’individu et éventuellement de sa proximité avec la magie. Dans de bonnes conditions, on peut indiquer une espérance de vie d'environ 80 ans, la réalité de la vie fait qu'ils vivent généralement moins longtemps.

En revanche, les humains sont très fertiles et se multiplient bien plus rapidement que leurs homologues elfiques.
 
L'humanité est un peuple endurant, courageux et optimiste, bien que parfois destructeur et peu sensibles aux enjeux d'équilibre naturel.
C'est d'ailleurs ce trait destructeur que l'enclave reproche à l'Alcazar, qui est certainement la faction la plus avancée sur les "armes d'anima", et qui représente une menace sérieuse pour l'équilibre des forces sur le continent.

Magie et êtres humains
De manière générale, les humains ne disposent pas de dons innés pour la magie, mais cela ne signifie pas qu'aucun humain est capable d'utiliser une magie élémentaire ! Il existe bel et bien des mages et élémentalistes humains sans pour autant que leur maîtrise soit basée sur l'anima.

Votre personnage peut faire partie de ces humains nés avec cette prédisposition : votre personnage n'est pas le commun des mortels et vous pouvez très bien choisir d'avoir cet attribut. Une humaine connue dans le lore qui dispose de ce don est notamment Embla Sunrage et sa fameuse maitrise du feu qui lui a valu le titre de "Dévastatrice" dans l'Alcazar.

S'il n'a pas instinctivement éveillé sa maîtrise, un être humain peut finir par manipuler la magie en suivant un enseignement en ce sens et en ayant une affinité suffisamment développée.
Elfes lunaires
Image

Inspiration - Kaldorei (Elfes de la nuit) Warcraft
Autre inspiration possible pour un personnage - Les elfes lunaire du "Prince des dragons"

Les elfes lunaires sont une sous-catégorie du peuple elfique. Ils ont des particularités physiques qui les empêchent généralement d’être confondus avec des êtres humains. Et pour cause : ils sont devenus ce qu’il sont aujourd'hui au contact prolongé (millénaire) d'une magie très intense émanant de l’arbre mystique sur lequel ils ont bâti leur civilisation : Yggdrassil.

Bien moins nombreux que les elfes solaires, ils sont considérés comme une élite rare, noble de sang et grandement respectée par les autres elfes. Beaucoup d’entre eux occupent d'ailleurs des positions importantes dans l’ordre religieux élyséen ou dans la gestion de l'Enclave élyséenne.

Plutôt grands, il n’est pas rare pour eux d’atteindre les deux mètres de haut. La couleur de leurs cheveux se décline dans une multitudes de teintes peu "naturelles" : bleu, blanc, vert, violet etc... Ils arborent souvent une chevelure longue et tressée.

Leurs yeux sont dépourvus de pupilles et luisent d’une douce lueur mystique. Leurs longues oreilles pointues et leurs canines rappellent à quel point ils sont proches de la nature : ils dégagent quelque chose de vraiment très félin.

Beaucoup arborent d'étranges marques sur le corps et/ou sur le visage : des tatouages mystiques, en quelque sorte. Ces "tatouages" apparaissent d’eux-mêmes sur leur peau et les motifs sont souvent en lien avec l'affinité élémentaire du porteur de la marque.

Leur peau peut être proche de celle des humains, mais elle peau aussi arborer des couleurs inhabituelles : légèrement pourpre, grisâtre ou bleutée. Certains individus disposent de cornes.

Les elfes lunaires se réunissent essentiellement dans l’enclave élyséenne bien que certains puissent être croisés en dehors de leurs terres : ceux-là sont souvent bannis ou en mission. Un elfe lunaire hors de l’enclave doit se montrer particulièrement prudent car il peut s’attirer des ennemis notamment auprès de l’Alcazar, même si la faction du désert est bien loin la seul à porter une certaine défiance envers eux.

Les elfes lunaires ont une fertilité particulièrement mauvaise, mais ils vivent extrêmement longtemps.
Leur espérance de vie est estimée entre 300 et 400 ans : ce qui implique que beaucoup des représentant des elfes lunaires étaient présents lors de la fracture. Leur fierté est un frein à l'apaisement du conflit : ils considèrent qu'ils ne doivent rien à l'humanité et qu'eux seuls détiennent et vérité et la justice voulue par la Terre Mère.

Actuellement, on ne connaît pas de métisse entre elfe lunaire et humain, et les métisses solaires/lunaires sont extrêmement rares. Souvent, la parenté lunaire pour ces rare cas vient du père.

Civilisation très proche de la nature, ils ont tendance à rester entre eux et à ne pas s’ouvrir aux autres humanoïdes, préférant la compagnie de la faune et flore. Ils sont néanmoins souvent animés de bonnes attentions envers l'équilibre naturel et portent en eux des principe de respect de la vie et de la liberté de toutes choses.

Les elfes lunaires sont plus actifs la nuit que le jour, leurs pouvoirs sont en outre affecté par le cycle lunaire, avec un petit pic de puissance au moment de la pleine lune.
Elfes solaires
Image

Inspiration - Quel'dorei et Sin'dorei (Haut elfes et elfes de sang) Warcraft

Maîtres incontestés dans l’art de la magie et dans l'utilisation de l'anima : les elfes solaires sont bien moins proches de la nature que leurs homologues lunaires, mais leur soif de connaissance a fini par en faire une race curieuse, imprégnée d'énergie élémentaire, et particulièrement ouverte aux autres.

Les représentants de cette sous-catégorie du peuple elfique partagent beaucoup de similitudes physiques avec les humains. D'ailleurs, en masquant quelques attributs, certains pourraient temporairement se faire passer pour humains.

Ils se distinguent essentiellement par des oreilles pointues, plutôt longues mais plus fines que les elfes lunaires. Ils ont tendance à avoir des cheveux blancs, rouges, ou blonds, bien que cette particularité ne soit pas une règle absolue.

Leurs yeux sont généralement plus en amande que les êtres humains et leurs traits sont fins : une particularité que l’on retrouve notamment chez les hommes qui, sans être nécessairement imberbes, ont des visages très délicats.
C'est un peuple très beau naturellement, qui attire parfois la convoitise.

La nature curieuse des elfes solaires les a vite tourné vers les humains : les deux races ont beaucoup appris l’une de l’autre avant que le conflit de la fracture ne les mette en froid. Beaucoup d’elfes solaires se sont rangés du côté de leurs homologues lunaires, beaucoup ont tourné le dos à l’humanité au moment où cette dernière avait besoin de se défendre : ceux qui étaient désireux d’aider n’étaient pas suffisamment nombreux.

Les solaires sont un peu plus fertiles que les lunaires, mais ils sont bien loin de la fertilité humaine. Cette race à une espérance de vie de 200 ans : inférieure aux elfes lunaires et supérieure aux humains. Une grande partie de ceux qui ne vivaient pas dans l'enclave ont été tués lors de la fracture, mais certains étaient présents lors du désastre.

Les elfes solaires sont présents dans toutes les factions.
Métis
Généralement, les métis sont issus de croisements entre des humains et des elfes solaires.
La fertilité des elfes lunaire étant très critique, même entre eux, les métissages de ce sang sont exceptionnels.

Les métisses se caractérisent généralement par des oreilles ressemblant à des oreilles humaines, mais ayant la particularité d’être pointues. Un métis peut facilement se fondre dans une ville humaine, mais une personne avisée saura forcément faire la différence entre un métis et un humain (ou elfe) de sang pur.

Les métisses sont très mal vus dans l’Alcazar, et bannis de l’enclave : ils n’ont pas l’autorisation de monter dans la cité, et certains se contentent donc de vivre au pied de l’arbre élyséen. Ils sont assez courants dans le bastion terrestre, même s’ils sont vus comme des impurs par la majorité de la population.

Les métis ne sont pas majoritaires, mais ils sont de plus en plus nombreux : en fonction des gènes, certains héritent de la fertilité humaine et de l’héritage magique elfique, donnant lieu à des êtres objectivement améliorés.
Changeforme
Image
NB - Le changeforme est un pouvoir et non une race à part.

Un cas particulier, car le changeforme (ou druide) n'est pas une race à proprement parler, il s'agit du nom donné à un individu capable de prendre une forme bestiale plus ou moins humanoïde.Cet individu peut-être un elfe ou un humain, sans le moindre problème. Certains y voient une bénédiction, d'autres une malédiction, on ne sait pas vraiment expliquer d'où provient ce pouvoir, mais l'hérédité aide.

Ainsi, si vous souhaitez jouer un lycan ou un "hybride", c'est possible en étant un changeforme.
Si vous souhaitez que votre personnage ait cette particularité, il vous faut obligatoirement choisir la signature "Transformation" au moment du choix de votre pouvoir RP (aussi appelé pouvoir signature).

Un changeforme dispose d'une affinité avec un animal unique, réel ou non mais existant sur Ankaa. Peu importe l'animal choisi il existe des limites :

- La taille du changeforme ne peut dépasser une taille humanoïde.

- La taille d'un changeforme transformé ne peut être plus petite que celle d'un chat moyen : le changeforme n'adapte pas sa taille à la carte et celle-ci dépendra de l'animal "totem".
Un changeforme sabrelune dans sa forme entièrement bestiale ne pourra pas être aussi petit qu'un chat commun pour des raisons de cohérence avec l'animal totem choisi.

- Les ailes de certains changeformes sont constituées à partir des bras, dans un style "harpie". Le changeforme ne peut pas avoir une paire d'ailes dans le dos en plus de l'usage de ses bras (comme un ange).

A vous de voir ce que vous souhaiteriez jouer : notez que cette particularité doit être inscrite sur votre fiche et vous ne pourrez pas changer d'animal totem sans faire de demande exceptionnelle au staff.

Votre personnage peut maîtriser son état ou au contraire en être victime ,ce qui pourrait conduire à son rejet de la société. La transformation peut être totale ou partielle en fonction du niveau de maitrise que vous souhaitez jouer et elle peut-être définitive ou temporaire.

Fréquence du don
- Très inhabituelle chez les humains, plus répandue chez les elfe
- Transmission du don favorisée par un caractère héréditaire
- Les Ebonsong (famille d'elfe lunaire de l'enclave) sont connus pour avoir ce don sur une bonne partie de leurs représentants.

Perception des changeformes dans le monde
- Dans l'Alcazar, les changeformes sont plutôt bien acceptés, car malgré les préjugés que les gens peuvent avoir envers les elfes ils ne prêtent pas plus attention que cela à cette spécificité, surtout si elle apporte une certaine puissance au combat. Tout ce que les alcazariens voient, c'est la race du changeforme : humain, elfe ou métis.

Les changeformes humains existent depuis longtemps et la faction est plutôt ouverte quant à leur présence dans la capitale. La seule distinction se ferait donc plutôt entre des changeformes humains et des changeformes elfes: certains elfes se cachent d'ailleurs derrière leur apparence bestiale pour se faire passer pour humain.

- Dans l'enclave, les changeformes sont perçus comme des êtres disposant d'une connexion particulière avec la Terre Mère. Les elfes les appellent 'druides' et ont tendance à les respecter, même si le druide en question a du sang humain.

Sur le territoire de l'enclave existe d'ailleurs un havre de druides : le temple occidental de la Terre Mère, où se rassemblent de nombreux changeformes pour diverses raisons. Certains viennent pour maîtriser leur don (ou malédiction selon les points de vue), d'autres se vouent au temple et les derniers, parfois persécutés dans certaines régions, cherchent un refuge et une famille.

- Dans le Bastion, les changeformes ne vivent pas dans la cité de cristal, ils sont immédiatement relégués dans la basse-ville. Dans les tréfonds, ils ne sont pas nécessairement persécutés, mais ils attirent l'attention. Il convient néanmoins de souligner que le fait d'être un changeforme n'est pas un frein dans la basse-ville, où chacun se fait sa place par la force ou la ruse. Le baron des tréfonds est d'ailleurs un changeforme loup du nom de Gunnar Greymane (futur prédéfini).

Dans quels contextes sont-ils vraiment rejetés ?
- Dans le royaume de Solaris les changeformes sont constamment éconduits hors de la ville car ils sont vus comme des aberrations.
- Certaines tribus les chassent, dans le désert du nord certains esclavagistes les traquent pour en faire des esclaves s'ils ne sont pas citoyen de l'Alcazar (les ressources inhabituelles sont plus précieuses).
- Depuis l'arrivée au pouvoir d'Ansell Stormsong  : Port Tempête, malgré son appartenance à l'Alcazar, a tendance à les faire discrètement assassiner par le biais de la mafia locale. Car un changeforme est considéré comme proche des elfes, même s'il est humain.
Cycle de vie
Malgré les différences de longévité entre les diverses races : la période de croissance pour atteindre l'âge adulte est identique.

Un enfant elfe et un enfant humain peuvent grandir ensemble : ils se développent à peu près au même rythme et ont forcément atteint l'âge adulte à 20 ans : physiquement et mentalement.

La différence réside surtout dans les affres de la vieillesse, qui frappent beaucoup plus tôt chez les humains, tandis que les elfes gardent une apparence de jeune adulte durant une très grand partir de leur vie.

Revenir à « Lore et contexte »