Présentation - Krevan Grunwald ( DC )

Cette catégorie recense les fiches de présentation des membres validés ET actifs.
Impossible de poster ou d'éditer ici, si une modification est nécessaire il est néanmoins possible de contacter un membre de l'équipe administrative !
Krevan Grunwald
-
Avatar de l’utilisateur
Krevan Grunwald

Element

Vocation
Guerrier niveau 12
Race : Humaine

Pouvoir spécial
Force surhumaine

Alignement
Loyal

Péché capital
Envie

Neutre tendance bon

Krevan Grunwald
Associée à la foi, l'impétuosité peut soulever des montagnes.
  • Age : 36 ans
  • Taille : 233 cm
  • Genre : Homme
  • Race : Humain
  • Faction : Tribus
  • Archétype : Guerrier
  • Alignement : Loyal Neutre
  • Affinité élémentaire : Terre
  • Péché capital : L'envie
  • Signature : Force Surhumaine
Métier
Chevalier mercenaire
Feat : Edward Teach
Description mentale
  • Loyal
  • Intransigeant
  • Courageux
  • Patient
  • Ambitieux
Un tel physique pourrait s’accompagner d’une naturelle envie de domination, d’un côté tyrannique a tendance violente. Sans en être forcément très éloigné, le colosse n’a jamais vraiment voulu écraser quiconque coursant son chemin.

Sans être gentil à outrance, le bougre n’a pas vraiment de tendance à vouloir affirmer sa domination, sa supériorité physique, dans chacun de ses interactions. Préférant le dialogue au langage de la violence, il sait faire preuve de patience et de compréhension, dès lors que son interlocuteur se montre respectueux.

S’appliquant à respecter un code de moral scrupuleux, le titan n'y dérogera sous aucun prétexte, et n’hésitera pas cependant à tailler en pièces de façon plus ou moins barbare tout être représentant une menace aux valeurs qu’il défend ardemment et aveuglement.
L’honneur pour ceux qui le mérite, la tempérance dès lors qu’elle est requise, la bonté envers les honnêtes gens, le sacrifice pour une cause juste l’intransigeance pour le mal.

Code terriblement subjectif, Krevan s’y tient, ne dérogeant jamais à ses règles, il sait plaisanter avec ses camarades, étant un bon vivant, aimant rire et se goinfrer, d’autant plus après, ou avant une bataille âpre.
Seul véritable vice qu’il revendique, c’est son attrait pour les armures, aimant en collection plusieurs qu’il peut exhiber quand les situations s’y prêtent.

Finalement, c’est un chevalier aux règles strictes, arpentant les routes à la recherche d’une cause noble à servir.
Description physique
( Taille surhumaine pris instantanément dans l'arbre de talent)

Ce qui saute immédiatement aux yeux à la vue du bonhomme, c’est bien sa carrure démesurée, irréelle, tant exagérée qu’il paraît sortir d’un roman d’Héroic fantasy, tentant de représenter l’adversaire ultime du héros.

Culminant à 2 mètres 33, et semblant avoir été façonné dans la roche elle même, il n’est en rien fou de qualifier le colosse de titanesque. De plus, loin du filiforme, il pèse un peu plus de 215 kilos. Force de la nature comparable à un ours, doté d’un physique hors norme, il tient plus de l’arbre centenaire que de l’humain.

D’une épaisse musculature, aux muscles développés, le tout s’accompagnant d’une graisse nécessaire pour alimenter ce four dévorant les calories, Krevan, au dos large à l’instar de ses épaules, possède des biceps impressionnant, que seul ses cuisses peuvent éclipser de leur épaisseur.

Une impression de puissance, de force inexorable se dégage du bougre, d’autant plus quand il enfile son armure, se métamorphosant en véritable muraille d’acier.

Une longue chevelure brune, vient bien souvent encercler le visage de cet homme en plein dans la force de l’âge. Des iris d’un marron plus clair que sa barbe soigneusement taillée, le visage au trait fin du géant dégage une impression de sérénité, peu importe la situation à laquelle il fait face.

Croire qu’un tel physique s’accompagne d’une lenteur quasi-pataud, serait habituellement une vérité, sauf dans le cas de Krevan. D’une rapidité plus que surprenante, et ceux bien indépendamment de sa vitesse, il n’est pas rare que le titan s’illustre tant par sa force surhumaine, que par sa vitesse prodigieuse. L’association des deux résultant en un cocktail détonnant et redoutable, d’autant plus en combat.

En résumé, Krevan est bien plus grand que la moyenne, bien plus fort, bien plus rapide, plus résistant.. Point faible ? Trop fort. Sur une note plus sérieuse, c’est bien son absence totale de maîtrise de magie qui lui fait défaut, la façon si cieux de montrer que personne n’est parfait.
Histoire
Soixante-dix centimètres pour six kilos. Voilà les mensurations déjà plus que hors normes pour ce jeune bambin. Après plus d'une douzaine d'heures requis pour l'accouchement, Krevan voyait le jour, offrant a la famille Grunwald, un futur monstre.

Le jeune garçon grandit sereinement dans ce petit village, dans la ferme de ses parents, devenant rapidement, dans le village nommés par ses habitants « Morembourg ». Évoluant dans une famille paysanne, Krevan développa et démontra des capacités reliant a une force surhumaine. Se coltinant les taches les plus physiques au sein d'la ferme, rapidement la centaine d'habitants du comté l'appelait régulièrement quand son aide était requise, alors qu'il restait un gamin de seulement treize ans, tout en paraissant bien plus âgé.

Mais ce qui marqua un tournant dans son exitence, eut lieu quelques semaines apres ses 17 ans. L'village attenant au région proche d'Alcazar, allait subir la dernière attaque de son existence.
*
* *
Je replaçais mon turban, tout en avisant mes compagnons. On était une trentaine, sur nos chevaux. Nous avions quitté nos terres, pour venir piller les alentours. C'était le troisième sur notre route, Morembourg.. Étrange nom, m'enfin, ce n'était pas notre souci. Le soleil était au plus haut de sa course, alors que le nous prenions place sur la colline qui surplombait notre cible. On devait ressortir d'ici avec des esclaves, plus d'une douzaine. Le marché de chair humaine ouvrait dans deux jours et nous n'avions encore rien attrapé. Pénible. Les massacres étaient nécessaires pour notre survie, et pour rendre dociles femmes et filles, rien de tel que d''anéantir leur père, mari, frère, ou fils devant eux. Al'Rahib, notre chef, d'un geste, ordonna l'assaut. Ça y était, le chaos allait se rependre sur les pauvres villageois, mais, c'était la vie. Il valait mieux être celui qui tenait le sabre que plutôt celui qui se faisait menacer.

Telles des ombres, nous fondons sur les premières habitations. Bientôt, ce furent les hurlements de peur et de détresse qui se firent entendre. Je bondis de ma monture, et fis danser mon cimeterre, arrachant les tripes d'un pauvre bougre un peu trop lent à la détente. Mes frères faisaient de même, commençant la moisson d'âme. Tous fuyaient devant nous, mais les agneaux ne savaient pas encore que les loups les avaient encerclés, et qu'aucune issue n'étaient envisageable.

L'attaque était violente, et en peu de temps, chacun de nous avaient plusieurs victimes à son actif, alors que nous observions les rescapés courir. C'était toujours la même chose qui se passait, ils fuyaient pour tenter de survivre, de sauver leur misérable vie qui.. J'haussais un sourcil, étonné. Les résidents de Moremboug ne couraient pas vers l'extérieur du village, non, tous convergeaient vers un même point, qui semblait être proche du centre de la ville. Étrange réflexe, m'enfin, chacun réagissait comme il le pouvait face à la mort.

Bientôt, les rues furent désertes, et nos traques nous portèrent jusque devant la même bâtisse, une vielle grange en bois, avec une seule double porte comme accès. La trentaine de Bédouins que nous étions se tenait devant la structure, où nous venions d'apercevoir le dernier villageois s'engouffrer dedans. Ce fut Al'Rahib, notre chef, qui prit la parole, beuglant pour se faire entendre.

« Sortez de là, et nous épargnerons les femmes. Sinon, nous foutrons le feu a.. »

Il ne finit pas sa phrase, écarquillant les yeux comme moi..Qu'est-ce que c'était que.. Les portes avaient été ouvertes d'un coup, et ce qui en sortait n'avait rien d'humain.. Un colosse, un colosse titanesque. Si grand qu'il dut se pencher, quasiment plier en deux pour franchir les portes. Bien que doté d'un visage juvénile, il n'avait rien de l'adolescent, tenant plus du géant que.. Il était si large, le tablier de forgeron qu'il portait semblait être prêt a exploser à la moindre de ses respirations. Il semblait être capable de se battre avec un ours, tant ses bras étaient épais. Mais ce n'était pas ce qui nous terrifiait le plus. Non, c'était la paire de masses normalement tenue a deux mains, celles faites pour enfoncer piques des clôtures, qu'il tenait dans chacune de ses pognes. Nous restions là, sans broncher, l'ogre nous toisant du regard. Et sa voix aussi, rocailleuse, caverneuse, se fit entendre.

« Vous avez attaqué mes concitoyens. Un châtiment vous est réservé, la mort. »

Il n'eut pas besoin de rajouter quoi que ce soit, nous savions qui avait été désigné comme bourreau. Sans un mot de plus, le combat s'engagea...

[...]

Putain... Voilà ce dont je me souvenais... Qu'est-ce qui m'arrive... Je rampe au sol, au milieu des cadavres de ceux qui avaient été mes amis autrefois... Je ne sens plus mes deux jambes... Je dois me tirer... Putain, maman... Je suis désolé, maman... Je te jure que si je m'en sors, jamais plus je n'irais... Attends.. C'était le hurlement de qui celui la? Putain... Je rampe, je sens mes ongles s'arracher au fur et à mesure que je plante mes doigts dans le sol pour avancer. Ce sang, devant mes yeux, c'est le mien ? Putain... Je... Qu'est-ce que... Des pas... Bordel... Que... Je rampe de plus en plus vite, mon souffle se fait de plus en plus rapide... Bordel... Putain... Je chiale, je chiale en priant qu'il ne me voit pas, maman, pitié aide moi, je suis déso... Je sens une main agripper ma cheville, et me retourner d'une traite. Je le vois, me surplombant, encore debout. Quelle vision horrifique, il est couvert de sang, d'organes, des dizaines de balafres recouvrent son corps, alors que sa poitrine se souleve a chacune de ses respirations.. C'est un avatar de la violence...

« Pitié.. Pitié..
- La pitié se mérite. »

Il leva l'une des masses bien au-dessus de sa tête. Maman pitié, Maman... MAMAN ! MAM.

*
* *
Ce fut ce jour-ci, qu'après-avoir anéantis les Bédouins, que Krevan comprit que les cieux lui avaient octroyé un corps de titans dans un seul but, aider l'humanité. Rester dans son village était désormais vu comme un gaspillage. Depuis ce temps, le guerrier loue ses services à des causes qu'il juge honorable, et en adéquation avec son code d'honneur. Il n'est pas rare de croiser le colosse sur les champs de bataille, portant les armorie d'un camp, ou d'un autre, selon ses convictions.
A propos...
Pseudonyme : BerserkZrno
Comment avez-vous connu le forum ? : DC de Jaspar Bellardy
Que recherchez-vous sur ce forum ? : La même chose qu'auparavant.
Un petit mot sur vous ? : RAS !
Kay Fallon
-
Avatar de l’utilisateur
Kay Fallon

Element

Vocation
Paladin niveau 13
Race : Humaine

Pouvoir spécial
Force surhumaine

Alignement
Neutre

Péché capital
Luxure

Bon tendance neutre

Pouah ! Mais c'est un véritable colosse que nous avons là ! Je n'aimerais pas être en face de lui ! (quoique...)

(Re) bienvenue avec ce personnage ! J'espère que tu y trouveras ton compte !
Krevan Grunwald
-
Avatar de l’utilisateur
Krevan Grunwald

Element

Vocation
Guerrier niveau 12
Race : Humaine

Pouvoir spécial
Force surhumaine

Alignement
Loyal

Péché capital
Envie

Neutre tendance bon

Et voilà ! Double post pour signifier que ma présentation est terminée, j'attends votre retour avec impatience !

Merci à toi Kay haha ! Toujours sympa tes petits messages.
Nyle Colmer
-
Avatar de l’utilisateur
Nyle Colmer

Element

Vocation
Duelliste niveau 8
Race : Humaine

Pouvoir spécial
Arme animée

Alignement
Neutre

Péché capital
Orgueil

Personnage bon

Bien le coucou !

Voilà donc venir le grand Krevan, le genre de gaillard dont Ankaa a grand besoin pour se défaire des innombrables maux qui affligent les peuples.

Riche en valeurs, en testostérone et en pelage, notre homme à tout faire semble avoir toujours eu un goût prononcé - et même inné - pour la justice. Sa justice. Et mieux vaut ne pas être de ceux que le géant juge indignes, malhonnêtes ou mauvais.

Krevan est un homme droit et intègre. Si l’attaque de son village par une troupe de vendeurs d’esclaves l’a poussé à partir sur les routes, il ne doit sa vision du monde a aucun événement traumatisant. Sa carrure de grizzly et sa cervelle bien faite l’ont toujours poussé à aider son prochain.

Tout commanditaire aux intentions louables sera sans aucun doute ravi de pouvoir s’offrir les services du colosse. La loyauté est une qualité rare, mais aussi une arme à double tranchant.

À travers Ankaa, le géant pourrait être indigné de bien des choses, de l’élitisme du peuple de l’Yggdrasil aux esclavagistes de l’Alcazar, en passant par la misère entretenue dans les Tréfonds du Bastion. Il y a en ce monde des maux enracinés si profondément que même les muscles les plus saillants ne sauraient les arracher.

Comment Krevan saura-t-il faire face à ces grandes injustices… plus grandes même que lui ? Nombre d’épreuves attendent le géant dont l'indéfectible morale sera mise à rude épreuve.

Te voilà VALIDÉ ! Il ne te reste qu’à compléter ta fiche avec ton archétype, ta GRANDE signature et tout le reste… tu connais le topo.

Je te souhaite d’épiques aventures, et je suis impatient de te voir te cogner le front sur toutes les poutres et encadrements de portes d’Ankaa !
Couleur des dialogues : #eb4000
Verrouillé

Revenir à « Présentations validées »