Annexe - Roches et métaux spéciaux

Toutes les informations relatives au roleplay : cette catégorie est destinée à mieux comprendre l'univers de Legendary et ses subtilités et de vous aider à construire des aventures !
Ankaa
La Terre Mère
Avatar de l’utilisateur
Ankaa

Element

Vocation
Assassin niveau 50
Race : Métisse

Pouvoir spécial
Pas de l'ombre

Alignement
Neutre

Péché capital
Orgueil

Personnage neutre

Mithril
Image
Incontournable dans l’élaboration d’armes et armures de haute qualité, le mithril, aussi connu sous l’appellation «
vrai-argent
», se caractérise par un excellent rapport entre
résistance
et
légèreté
.

C’est en effet une matière qui permet d’obtenir le meilleur compromis entre ces deux aspects, même s’il ne s’agit ni du métal le plus léger, ni du métal le plus résistant. C’est également un minerai plutôt brillant et extrêmement facile à forger et est généralement utilisé pour réaliser des ornements et pièces particulièrement complexes.

Le seul bémol de cette matière est qu'elle est
rare
et
recherchée
: donc très chère et réservée à l'équipement des troupes d'élite et des personnes riches.

Osménite
Image
L’osménite à cette particularité qu’il s’agit d’une roche d’origine
organique
: elle se forme sur des millions d’années dans les fonds marins à partir de fossiles antiques.

Sa principale propriété est encore aujourd'hui inexpliquée : elle
inhibe la magie
(peu importe la nature de la magie) par contact avec un être vivant ou un objet magique.

L’osménite n’est pas un métal, mais elle s’utilise dans des œuvres de forge généralement sous forme de poudre. Elle entre dans la constitution de boucliers et d’armures offrant une
résistance magique
relative.

L’osménite est l’un des composants majeurs des
colliers anti-magie
: la concentration en osménite doit y être suffisamment forte, ce qui rend les alliage d'osménite relativement
fragiles
en comparaison avec d’autres alliages.

Sombrefer
Image
Reconnaissable à sa couleur profondément noire, le sombrefer est mate, ne reflète aucune lumière et ne s’érode pas.

Il s’agit de la
matière minérale la plus dure
connue sur le continent pouvant être fondue et forgée. Le sombrefer est parfois utilisé pour des armures et armes, mais son
poids extrême
le rend bien vite inadapté à cet usage et il sert donc à renforcer certaines structures de bâtiments ou de navires.

La fonte et la manipulation du sombrefer n’est pas aisée et demande des
compétences avancées
dans l’art de la forge. Les meilleurs artisans de cette matière se trouvent essentiellement à Ebonroc, et le savoir-faire est extrêmement rare en dehors de cet archipel volcanique.

Le sombrefer n'est pas une ressource rare, mais elle est très difficile à extraire et se trouve essentiellement en montagne.

Elémentium
Image
Souvent utilisé avec de l’anima pour la création d’armes d’anima, l’élémentium est un
excellent catalyseur magique
qui permet de stocker et d’amplifier la magie avec laquelle il entre en contact.

C’est un métal utilisé pour créer des artéfacts et outils de mage, mais il ne dispose pas lui-même d’une magie qui lui est propre.

Ce minerai arbore une
teinte bleu métallique
très brillante, il est plutôt souple et facile à manier une fois fondu. Tout comme l’or, c’est un métal assez tendre, moyennement lourd et
assez rare
: il ne peut pas servir pour créer des armures et armes efficaces sans être associé à une autre matière, telle que le mithril ou le sombrefer.

L'élémentium peut être trouvé sur tout le continent, les filons sont extrêmement précieux.

Ethérium
Image
Un minerai d'une couleur blanchâtre ayant pour propriété principale d'être
extrêmement léger
.

L'éthérium entre dans la conception de nombreux objets : dont des armes d’assassin et des
armures légères
.

Il doit faire l'objet d'un alliage avec un autre métal (souvent du fer) pour être suffisamment résistant pour avoir un aspect utilitaire, car l'éthérium est une
matière fragile
. Renforcé, il sera utilisé pour des armes rapides et tranchantes tels que des sabres, des dagues, des pointes de flèche, ect.

Il ne sera jamais utilisé pour les armes contondantes.

C'est un minerai de
rareté moyenne
, qui demande une certaine expertise en forge pour être utilisé à son plein potentiel : un bon alliage est difficile à obtenir car l'équilibre entre légèreté et résistance dépend de l'usage et du porteur de l'arme.

L'éthérium est également connu sous le nom "d'acier éthéré" ou "ectofer", et les armes issues des alliages les plus réussis son nommées "
Lames fantômes
".

Une lame composée à partir d'éthérium sera d'une couleur claire légèrement voilée, en général on peut reconnaître la qualité de l'alliage à l'apparence de la lame. Les mauvais alliages provoquent des tâches sombres très visibles.

Arcanite
Image
Cette matière n’existe pas à l'état naturel, sauf dans des circonstances très particulières : l’arcanite est obtenue par la fonte de fer classique avec du feu divin.

Par l’essence même de son processus de création, l’arcanite est un métal disposant d’une
signature magique
correspondant au mage ayant fondu le métal.

La principale particularité de ce métal est qu’il se met à luire à proximité de
magie élémentaire ou d’anima
(quelques mètres).

Certains artisans parviennent à travailler l’arcanite pour lui donner une
transparence
similaire au verre et ainsi produire une sorte de verre qui se déforme et se perce, mais ne se brise pas : ce qui peut être utile pour
remplacer le verre
dans certaines circonstances.

Rochenoire
Image
Cette pierre ne provient pas d’Ankaa et est
très peu connue
des populations.

Apparue il y a un siècle avec la Fracture, il s’agit d’une matière rocheuse noire, parcourue de veinures violacées qui provient directement de l’Autre Côté. La formation d’agrégats de rochenoire survient lorsque des failles vers le plan ombreux s’ouvrent et se referment.

HIDE: ON
Hidebb Message Hidden Description

A ce jour, cette matière entre dans la composition d'une drogue nommée "
noir de cendre
", consommée pour se prémunir d’attaques nihilim et pour combattre les effets d’addiction à l’anima pure dans le bastion.

Anima
Image
Remontée des entrailles de la terre depuis environs 70 ans, connue de tous, l’anima est le fameux minerai au cœur de l’une des pires controverses de l’époque actuelle.

Cette matière recèle encore beaucoup de mystères, mais quelques vérités ont pu être exposées à son sujet : elle est un peu comme un
être vivant
, empreint d’une puissante magie élémentaire que l’on peut exploiter à sa guise, même lorsqu’on n’est pas né avec le don de la maîtrise.

Chaque éclat d'anima est
lié à une affinité
: un éclat d'anima de feu ne réagir qu'à la volonté d'un être vivant disposant d'une affinité avec le feu.
L'anima est efficace contre les nihilims et
nocive
à tout être vivant provenant d'un monde différent de celui d'Ankaa.

D’une magnifique couleur, oscillant entre or et cobalt, les reflets d’une gemme d’anima ne sont pas figés et les motifs sur la pierre bougent constamment d’une manière douce, comme un fluide épais sous une surface de verre.

Il existe une forme particulière de l'anima, que l'on appelle "anima pure", extraite dans la montagne qui abrite la capitale du Bastion Terrestre. Cette anima contient une puissance bien plus condensée que le minerai d'anima classique, mais elle produit des effets effrayants sur quiconque l'utilise de façon trop intensive.

L'anima pure entraîne une dépendance physique qui affame le corps et l'esprit : malheureusement, des populations en ont fait les frais dans les quartiers les plus pauvres de la basse-ville du Bastion.

L'anima peut être fondue pour créer des lames d'anima, plus efficaces que les armes classiques, notamment contre les créatures venues d'un autre monde. Ces lames d'anima ne sont pas nécessairement rare (sauf hors du territoire de l'Alcazar) mais elles ne sont pour autant pas à la portée du premier venu (elles sont chères).

L’anima peut être retrouvée à l’état liquide à une température ambiante : c’est cette matière qui compose d’étranges créatures violentes : les golems et fureurs d’anima. L’anima liquide entre dans la composition d’une drogue appelée « veine d’azur ».

Revenir à « Lore et contexte »